Présentation de notre Club

Qui sommes-nous ?

Attirer et promouvoir notre territoire, tant au niveau de la clientèle que des nouvelles entreprises afin de compléter l'existant et ainsi diversifier l'économie locale.

Avoir accès aux informations sur la vie économique locale par l'intermédiaire d'un journal trimestriel interne, d'un site internet et de réunions de travail mensuelles.

Avoir un interlocuteur représentatif avec les chambres consulaires et les autres institutions.

Se donner la possibilité d'obtenir des financements pour des actions de groupe.

Faire connaître son entreprise, rencontrer et échanger avec d'autres professionnels (ateliers, conférences...)

En bref, devenir solidaire et non pas solitaire

L'Historique du CEPF

Le Club des Entreprises du Pays foyen (CEPF) est une association loi 1901, créée en septembre 2005. 

Pourquoi un Club des Entreprises ? 

 

A la recherche de subventions pour refaire les rues de sa ville, la municipalité de Sainte-Foy souhaite créer une commission d’aménagement de bourg qui, si elle est cosignée par une association de commerçants ou un club d’entreprises, lui permettra, pendant plusieurs années, de toucher les fonds FISAC.

 

Robert PROVAIN, maire de Sainte-Foy, convoque à la mairie certains commerçants foyens (Jo LAVOISIER, Jacques PASQUET, Marylou FAITY) pour plusieurs réunions de travail : au cours de celles-ci, il apparaît que ce projet de rénovation des rues est impossible à réaliser sans subventions, donc sans une association cosignataire.

Devant le refus des intéressés de monter une classique association de commerçants,Vincent PETORIN (CCI de Libourne) et Patrick DUSSERT (Chambre des Métiers de Bordeaux) imaginent un projet plus ambitieux et totalement innovant : la mise en place d’un Club des Entreprises au niveau d’une Communauté de Communes, et non plus à celui d’une simple commune, ce qui ne s’était encore jamais fait !

 

Avec l’appui et le concours de nos trois commerçants, Patrick DUSSERT et Vincent PETORIN, dûment mandatés par notre CdC, lancent une concertation des entrepreneurs foyens sur l’opportunité de créer ce club d’entreprises, bien différent donc de ce qui pouvait exister ailleurs : car la création d’une telle association, au niveau de la CdC, permettra l’obtention de fonds FISAC (aides de l’Etat) non seulement pour le club lui-même mais aussi pour toutes les communes incluses dans la CdC.

Tous les chefs d’entreprises de la Communauté de Communes du Pays foyen,répertoriés à la Chambre de Commerce et à la Chambre des Métiers, sont invités à se retrouver pour déterminer les manques, les offres et les besoins de leur région, pour réfléchir à ses perspectives d’avenir, pour trouver, proposer et mettre en place toutes les solutions viables et susceptibles de la dynamiser. Ce travail de « débroussaillage » et de réflexion nécessitera plusieurs séances de collaboration, étalées sur quatre mois. C’est du « brain storming » particulièrement riche et positif de ces réunions préliminaires qu’est né le Club des Entreprises du Pays foyen : la création du CEPF devient une volonté de toutes les femmes et tous les hommes entrepreneurs du Pays foyen de reprendre en main leur destin ! 

Que veut le Club des Entreprises ? 

 

Le CEPF propose à tous les professionnels du bassin de vie foyen, qu’ils soient issus du commerce, de l’artisanat, des services, du libéral, de l’industrie, de la santé, de la viticulture et de l’agriculture, de se fédérer et devenir solidaires, et non demeurer solitaires ! Il adopte une devise, qui va faire ses preuves :

« l’isolement nuit gravement à la santé de votre entreprise ! » 

         

Quels sont les objectifs du CEPF ? Le CEPF se donne des objectifs multidirectionnels, dont certains, en 2012, sont déjà atteints :

  • Fédérer les acteurs économiques du Pays foyen.

  • Devenir l’interlocuteur privilégié des élus locaux, régionaux, voire nationaux, pour l’élaboration de projets touchant uniquement à l’économie et à son développement.

  • Attirer et promouvoir le Pays foyen, tant au niveau de la clientèle que des nouvelles entreprises, afin de diversifier et compléter l’économie locale.

  • Agir et développer l’information par son journal « Les Echos du Club », par son site Internet www.cepf.fr et par le travail de ses Commissions.

  • Avoir un interlocuteur représentatif avec les Chambres consulaires et toute autre instance régionale et nationale.

  • Se donner la possibilité d’obtenir des financements pour des actions de groupe ou la création d’événements.

  • Promouvoir les entreprises locales et permettre les échanges interprofessionnelspar le biais des « Ateliers du Club » en interne et sa participation aux salons professionnels et autres rencontres en externe.

  • Bref, redynamiser le Pays foyen ! 

Nos évènements historiques

 

2005 - 2007

2005 : La Création

Le tout nouveau CEPF se dote d’emblée d’un journal « les Echos du Club » et d’un site Internet : www.cepf.fr

Le Conseil d’Administration se répartit la responsabilité d’un travail en Commissions :

  • Commission Communication (site, journal et plaquettes d’informations).

  • Commission Développement économique DEVECO.

  • Commission Représentation et Revalorisation des Entreprise.

  • Commission Animations commerciales.

  • Commission Tourisme.

  • Commission Urbanisme et Infrastructures.

  • Commission Social, Ressources humaines et Formation.

2006 : Un nouvel élan

Le CEPF lance son premier événement phare : la Franco British Week FBW®.

Cette manifestation, étalée sur une semaine entière, vise au rapprochement des populations foyennes autochtones et britanniques résidant sur le Pays foyen.

De nombreuses activités sont proposées, portant tant sur le commerce et l’économie, que sur la culture et les rencontres interactives.

La FBW®, qui s’ouvre sur le partage d’un pique-nique convivial, sera reconduite tous les ans, en fin de vacances d’été, pour se fixer la dernière semaine d’août.

Un travail sur l’aménagement des centres bourgs et la signalétique est lancé par Jean-Pierre SFEZ, responsable de la Commission Urbanisme. Le dossier, proposant une signalétique efficace de la bastide girondine de Sainte-Foy et présenté chaque année aux instances concernées, est toujours d’actualité… dans l’attente que le Conseil général veuille bien un jour le prendre en compte !

La Commission Animations crée ses opérations commerciales et son Marché de Noël ;elle emballe le centre ville en papier doré, gracieusement fourni par la Sté BARAT, pour les fêtes de fin d’année : « enfin, ça bouge à Sainte-Foy », s’exclame une passante !

2007 : Non à la Sinistrose

Notre partenariat avec l’Offisme du Tourisme s’attache à développer les animations des Mercredis de l’Eté, qui se déroulent de mai à septembre. Malheureusement pour les organisateurs et les membres actifs qui s’y sont beaucoup impliqués, le climat très aléatoire de cet été particulièrement pourri entravera quelque peu le bon déroulement des animations prévues.

 

Notre partenariat avec la Communauté de Communes se concrétise par l’embauche d’un chargé de mission économique, Mikaël VALETTE, qui partagera son temps de travail entre la CdC et le Club des Entreprises.

La Commission DEVECO entame la rédaction d’un « Livre blanc », c’est-à-dire un recueil de propositions de projets et d’aménagements susceptible de servir à un travail de réflexion partagé avec nos élus et toutes instances décisionnelles concernées.

Le CEPF lance son projet d’un Guide des Activités, destiné à recenser, par secteur d’activité, toutes les entreprises du Pays foyen. Ce guide, réalisé grâce à l’obtention des fonds FISAC, sera gratuitement distribué à plus de 20 000 foyers.

Un second guide, l’Officiel des Métiers de la Construction, plus spécialisé, recensant toute la filière de la construction, sera tiré à 6 000 exemplaires et distribué, toujours gratuitement, chez les différents acteurs de l’immobilier.   

2008 - 2010

 

2008 : Année « Maline »

 La Commission Ressources humaines met en place ses Conférences et lance un second événementiel sur le Pays foyen : le Forum des Métiers, élaboré en partenariat avec les collèges et les lycées de la région, la Maison des Services publics, les Missions locales et les ANPE de la Gironde et de la Dordogne. Cette manifestation, ouverte aux collégiens et aux lycéens, émaillée de conférences et d’animations réalisées par les professionnels locaux, se déroulera tous les 2 ans.

Le CEPF crée la « Carte Maline »®, une carte de fidélité multi commerces destinée à relancer la consommation foyenne en permettant aux clients d’accumuler des points bonus qu’ils ne peuvent dépenser que dans les commerces de centre ville. Stéphane ONILLON, directeur des Ets Leclerc et troisième vice-président du CEPF, conscient des problèmes des petits commerçants, décide de jouer le jeu et de les épauler : il finance à 50 %, sans contrepartie, cette opération.

2009 : Le Renouveau

Le CEPF se relooke ! La présentation des « Echos » comme celle des plaquettes et dusite Internet se modernise et s’étoffe.

Ce nouveau look gagnera les « Ateliers du Club », qui deviennent un lieu de partage et de rencontres avec un accueil spécifique réservé aux nouvelles entreprises s’installant en Pays foyen. Sur la lancée, les Commissions se réorganisent. La Commission Animations est reprise en mains par Corinne CHINOUR et Corinne DANTOU, la FBW par Antoine LEMAIRE, les Ateliers et les Conférences par Dominique ADAM et Marylou FAITY, la Commission DEVECO par Pascal CHATEAU.

La Commission Représentation se charge de propulser l’aura du CEPF à l’échelon national, avec la participation de Pascal CHATEAU et de Mikaël VALETTE au Salon de la Franchise à Paris.

Mais l’année que marque ce renouveau va se clore dans la douleur : notre ami Jean-Pierre SFEZ nous quitte le 14 octobre 2009. Pour le Conseil d’Administration et le CEPF, c’est une immense perte. Un numéro entier des « Echos » lui est consacré.

2010 : Année Record

Le nombre des adhérents n’a cessé de croître depuis la création du CEPF : en 2010, le Club des Entreprises compte 150 adhérents !

Le CEPF réalise une enquête sur les aménagements de la bastide : que va devenir Sainte-Foy ? Au fait, qu’est-ce qu’une bastide ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans le n° 10 des « Echos ».

L’année 2010 est marquée par un autre événement très attendu à Sainte-Foy : l’arrivée d’une parfumerie ! L’enseigne Beauty Success s’installe rue de la République. Jacques PASQUET  et Stéphane ONILLON auront travaillé d’arrache-pied pour cela : ils ont mis quatre ans à obtenir ce… succès !

La Commission Animations devient « Les Vitrines foyennes » : cette nouvelle appellation marque un souci d’harmoniser la présentation des devantures et de donner une autre envergure aux animations commerciales menées par Corinne CHINOUR, Corinne DANTOU et Nathalie BOULLONNOIS.

2010 voit se dérouler le second Forum des Métiers et se mettre en place la possibilité d’un partenariat avec l’ACIFOP pour la formation des entrepreneurs.

 

2011 - 2012

2011 : Une Présidente pour le CEPF

Comme il l’avait annoncé, Jacques PASQUET quitte la présidence du CEPF, après cinq années d’intense activité sur le terrain. A ce fidèle de la première heure, le CEPF  doit beaucoup ! Jacques PASQUET n’est plus président mais devient premier vice-président du Club. Elu à la CCI de Libourne, il travaillera en amont pour se faire le porte-parole des entreprises foyennes.

Un président s’en va, une présidente arrive : le conseil d’administration élit à l’unanimité Marylou FAITY Présidente du CEPF. Elle-même fondatrice du Club des Entreprises, elle s’engage à suivre la ligne d’action définie jusqu’à présent. Consciente qu’il est très important pour le Club des Entreprises du Pays foyen d’être reconnu à l’extérieur du département, elle continue à développer son action à l’échelon régional et national, voire davantage puisqu’elle reçoit au nom du CEPF, des mains de Frédéric LEFEBRE, secrétaire d’état chargé du commerce, le prix Madame Commerce de France, décerné par le CEFEC (Conseil Européen des Femmes d’Entreprises et de Commerces).

Dans ce même souci de développement et de représentation, le CEPF participe aux Rencontres nationales des CCI et des CRCI à Paris, se situant de la sorte au cœur de l’information économique, des nouvelles techniques et des projets de lois. Il participe également aux Rencontres « Regards croisés, Echanges d’idées », organisées par la CCI de Libourne, qui réunissent tous les clubs d’entreprises de la région.

La Commission « Les Vitrines foyennes » s’associe à l’initiative des « Marchés de France » pour créer l’opération « les Tables du Marché », fédérant les restaurateurs foyens autour d’un menu attractif, présentant les produits frais du marché, et les commerces sédentaires du centre ville autour d’animations spécifiques.

Durant une semaine entière, à la demande des professeurs du lycée Elisée Reclus de Sainte-Foy la Grande, des entrepreneurs membres du CEPF sont intervenus pour initier les élèves à la gestion d’entreprise par le biais d’un jeu de simulation et d’une mise en situation.

 

A la fin de cette année 2010, nous passons à un degré supérieur avec notre partenaire l’ACIFOP ! L’ACIFOP non seulement met en place une formation dédiée aux dirigeants des TPE sur notre région, mais il la consacre exclusivement aux adhérents du CEPF. Une équipe de consultants externes se déplacera spécialement à Sainte-Foy pour permettre aux entrepreneurs locaux d’intégrer une dynamique de « montée en compétences sur leur métier de dirigeants managers ».Un petit groupe de travail s’est déjà constitué.

 

Sollicité par les entrepreneurs locaux du bâtiment, désireux de donner un nouvel élan à leur secteur d’activité, le CEPF s’engage dans la création, pour 2012, d’un nouvel événementiel particulièrement audacieux : « Côté Salon », le premier Salon de l’Habitat économe et de la Construction durable en Pays foyen.

Le Club des Entreprises du Pays foyen n’a peur de rien ! La Commission DEVECO a travaillé sur un projet d’envergure, très ambitieux : imaginer et concevoir  un itinéraire de délestage pour le Grand Contournement Est de Bordeaux. Le tracé, exclusivement pensé et élaboré par des membres du CEPF, a reçu l’aval de notre député Jean-Paul GARRAUD : il est susceptible de s’inscrire dans le cadre du Schéma national des Infrastructures  de Transport (S.N.I.T.). Le dossier est actuellement entre les mains de notre ministre Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET. Pour davantage d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le« Livre Blanc » n° 2 de la Commission.

Enfin, et pour terminer l’année en beauté, le nombre de nos adhérents bat son propre record : le CEPF compte 158 membres adhérents en décembre 2011 !

2012 : L'année de tous les changements !

Comme il l’avait annoncé, Jacques PASQUET quitte la présidence du CEPF, après cinq années d’intense activité sur le terrain. A ce fidèle de la première heure, le CEPF  doit beaucoup ! Jacques PASQUET n’est plus président mais devient premier vice-président du Club. Elu à la CCI de Libourne, il travaillera en amont pour se faire le porte-parole des entreprises foyennes.

Un président s’en va, une présidente arrive : le conseil d’administration élit à l’unanimité Marylou FAITY Présidente du CEPF. Elle-même fondatrice du Club des Entreprises, elle s’engage à suivre la ligne d’action définie jusqu’à présent. Consciente qu’il est très important pour le Club des Entreprises du Pays foyen d’être reconnu à l’extérieur du département, elle continue à développer son action à l’échelon régional et national, voire davantage puisqu’elle reçoit au nom du CEPF, des mains de Frédéric LEFEBRE, secrétaire d’état chargé du commerce, le prix Madame Commerce de France, décerné par le CEFEC (Conseil Européen des Femmes d’Entreprises et de Commerces).

Dans ce même souci de développement et de représentation, le CEPF participe aux Rencontres nationales des CCI et des CRCI à Paris, se situant de la sorte au cœur de l’information économique, des nouvelles techniques et des projets de lois. Il participe également aux Rencontres « Regards croisés, Echanges d’idées », organisées par la CCI de Libourne, qui réunissent tous les clubs d’entreprises de la région.

 

La Commission « Les Vitrines foyennes » s’associe à l’initiative des « Marchés de France » pour créer l’opération « les Tables du Marché », fédérant les restaurateurs foyens autour d’un menu attractif, présentant les produits frais du marché, et les commerces sédentaires du centre ville autour d’animations spécifiques.

Durant une semaine entière, à la demande des professeurs du lycée Elisée Reclus de Sainte-Foy la Grande, des entrepreneurs membres du CEPF sont intervenus pour initier les élèves à la gestion d’entreprise par le biais d’un jeu de simulation et d’une mise en situation.

 

A la fin de cette année 2010, nous passons à un degré supérieur avec notre partenaire l’ACIFOP ! L’ACIFOP non seulement met en place une formation dédiée aux dirigeants des TPE sur notre région, mais il la consacre exclusivement aux adhérents du CEPF. Une équipe de consultants externes se déplacera spécialement à Sainte-Foy pour permettre aux entrepreneurs locaux d’intégrer une dynamique de « montée en compétences sur leur métier de dirigeants managers ».Un petit groupe de travail s’est déjà constitué.

 

Sollicité par les entrepreneurs locaux du bâtiment, désireux de donner un nouvel élan à leur secteur d’activité, le CEPF s’engage dans la création, pour 2012, d’un nouvel événementiel particulièrement audacieux : « Côté Salon », le premier Salon de l’Habitat économe et de la Construction durable en Pays foyen.

Le Club des Entreprises du Pays foyen n’a peur de rien ! La Commission DEVECO a travaillé sur un projet d’envergure, très ambitieux : imaginer et concevoir  un itinéraire de délestage pour le Grand Contournement Est de Bordeaux. Le tracé, exclusivement pensé et élaboré par des membres du CEPF, a reçu l’aval de notre député Jean-Paul GARRAUD : il est susceptible de s’inscrire dans le cadre du Schéma national des Infrastructures  de Transport (S.N.I.T.). Le dossier est actuellement entre les mains de notre ministre Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET. Pour davantage d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le« Livre Blanc » n° 2 de la Commission.

Enfin, et pour terminer l’année en beauté, le nombre de nos adhérents bat son propre record : le CEPF compte 158 membres adhérents en décembre 2011 !